Connect
To Top

Olivier Farwell #AndNow

La seule chose qui empêche un rêve d’aboutir; C’est la peur d’échouer.

C’est avec une de ces citations préférée de lui :  « La seule chose qui empêche un rêve d’aboutir; C’est la peur d’échouer. que depuis Dakar et en direct du plateau  SEN TV, première chaine urbaine du Sénégal, que Olivier Farwellartiste, producteur, designer, homme d’affaire et philantrope lance en Afrique le début du concept #andnow.

« #Andnow a été crée par mes soins au courant de l’année 2017 après un long constat de marginalisation et des vécues sur la situation de la jeune femme et la femme black.  J’ai décider dès  Janvier 2018 d’initer ce concept avec le hashtag #andnow afin d’aider la femme black et ainsi la jeune femme dans son émancipation, son ascension, sa prise de confiance en soi, sa révélation et son élévation. »

Avec  #Andnow, je plonge la femme black dans une réalité dure et l’aide à prendre conscience de sa situation afin de s’élever par l’entrepreunariat… #Andnow  je reprends goût à la vie ,#Andnow je vais à la conquête de mes rêves, #Andnow je veux être une femme de valeur.

Chaque évènement de la vie survient à partir d’un déclencheur. J’ai pendant des années regardé ma mère faire, se battre, se priver des bienfaits de la vie, et donner tout ce qu’elle avait de mieux au point de sacrifier ses propres plaisirs, ses propres rêves, au bénéfice de participer activement au bonheur de ses enfants. J’ai vu à quel point une femme pouvait être forte, prendre sur elle, pleurer, sourire, prier et se relever tout en affrontant toutes les tornades qui se mettaient sur sa route. Ma mère m’a inspiré; Elle a été mon déclencheur.

Comme elle, il y’a bien de femmes, de mères à travers le monde qui ont répétés ce geste d’amour. Oui! C’est un pure geste d’amour. Un amour presque indescriptible, et d’une valeur inestimable; Mon père étant décédé alors que je n’avais que 9 ans,  c’était une femme seule, veuve et un vrai soldat de la vie.

Nous vivons aujourd’hui au 21e siècle dans un société avec des écosystèmes différents, avec des valeurs différentes, avec des opportunités différentes; Une société dans laquelle certains sont avantagés et d’autres pas du tout et même voir noyés dans un système qui tue les rêves et davantage ceux de la femme black.

Durant mes voyages à travers le monde, j’ai rencontré de jeunes femmes et femmes, de jeunes femmes mères et mères, et chacune pour la plupart avait un rêve irréalisé : par manque d’opportunités; Par manque de moyens, par manque de bons conseils, par manque de mentor et/ou pour avoir été dérouté de la voie de leur bonheur par des proches, des amis, par la famille, par un coinjoint.

*

Il y’a en parallèle un phénomène de foire qui sévit depuis quelques années en Afrique, en Europe et partout ailleurs avec des pseudos pasteurs qui utilisent le nom de Dieu, influent sur les pauvres et leur vulnérabilité; Qui profitent de la faiblesse de bien de jeunes femmes en recherche d’un mari, d’un travail, d’un enfant, du bonheur (et se voient demander de payer 300€ ou 500€ afin qu’on puisse prier et intercéder pour elle auprès de Dieu.

Qui mieux que vous même peu parler à Dieu pour vous ? Dieu qui est amour, quand vous le priez; Vous demande t’il un centime ? Qui enrichissez-vous? Le pasteur ou Dieu ? Vous avez le devoir de vous bouger et mettre votre énergie en marche; Votre foi en Dieu fera le reste. Tout comme vous avez aussi le droit de participer par le don du coeur et non pas pour acheter un mari, un enfant, un travail.)

Il y’a en Afrique, en Europe et partout ailleurs des jeunes femmes et femmes en couple qui attendent, espère en un homme qui ne voit pas leur valeur, qui les réduits, les détruits et les empêche de se réaliser. Quel homme aimerait sa femme, sa compagne et ne participerait pas activement à son bonheur, son élévation et son épanouissement?

Dans certains Pays d’Afrique, parce qu’on est pas le fils de X, ou pour parce qu’on appartient à une région Y, on est soit avantagé ou désavantagé… Et pire encore en occident parce qu’on est black, malgré ses capacités à bien faire, on n’est pas à la bonne place et/ou on n’est pas fait pour être à la lumière. Ainsi on se retrouve parfois dans l’ombre, là où n’est pas notre place parce que les autres en ont décidé ainsi. Aujourd’hui j’ai une bonne nouvelle pour vous.

J’ai travaillé activement sur projet, un programme à travers #andnow pour apporter mon concours à la femme black, celle là qui est marginalisé, qui n’est pas mise en valeur et dont les capacités si fortes sont tout le temps remises en question.

*

J’ai mis en place un projet pour la  femme black d’ici et d’ailleurs afin de lui montrer comment se prendre en main, déclencher les opportunités, se révéler, se développer. Je veux être aujourd’hui un exemple, un leader, une source d’inspiration pour elles et biens de personnes qui veulent se démarquer.

Biens de belles jeunes femmes fortes et dynamiques désespérés courent après des pseudo pasteurs sensé leur enseigner la force de la foi et le développement de soi… Mais qui leur fond miroiter un bonheur qui ne vient pas depuis 3 ans; Une vie n’avance pas et elles restent esclaves de leur église, obstiné à croire et être manipulé. Et Mainstenant, que fait-elle ? #Andnow … « Je veux changer de vie, croire en moi et me reprendre en main. »

*

Chaque cas et chaque situation est différente, chaque rêve, chaque envie est différente, tout autant que nous soyons tous différents. Après avoir pris conscience du temps que nous perdons alors que le sablier lui continue de couler; Dès lors que cette prise de conscience est faite et que vous vous réveillez face aux  horreurs qui minent votre vie, aux échecs répétés dans lesquels vous vous engouffrez, et aux rêves qui ne verront jamais la lumière si vous ne vous prenez pas en main…. #ANDNOW ( #ETMAINTENANT) VOUS FAITES QUOI ?   { #Andnow je me reprends en main,  #andnow je vais devenir une autre femme, #andnow je vais m’affirmer, #Andnow je veux être heureuse }.

Dieu a donné à chacun de nous tous des dons. Moi j’ai le mien celui d’être un leader , un booster, un exemple et chacun d’entre vous en avez un. Si on ne vous aide pas à le découvrir et à le développer, vous passerez peut-être à tout jamais à côté de votre vie, de votre épanouissement, de votre révélation et surtout vos rêves.

C’est sur ces mots et un extrait de son livre #Andnow  que Oliver Farwell à cloturé depuis le plateau en direct de la première chaine Urbainne du Sénégal. SEN TV le samedi 10 Novembre 2018.

Vous avez un projet, vous avez un rêve, vous avez besoin de conseil, d’encadrement, de vous réaliser…

Contactez , Olivier Farwell.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actu People

Black Women Magazine | Le Magazine de la Femme Black avec toutes les meilleures tendances, les bons plans et les plus beaux Exclus.

Black Women Magazine est une marque de Farwell Intermedia | Division de FRG Entertainment Inc.

Facebook

Derniers Posts .

50% POUR LES 5000 PREMIERS ABONNES

"24 NUMEROS A L'ANNEE."

ANNONCEURS

Touchez des millions de nos lecteurs et lectrices

CONTACT

La Rédaction
Abonnez-vous au Magazine

S’IDENTIFIER | Rejoignez-nous.

° Bénéficiez de bons plans et d'offres exclusives
° D'offres discounts en beauté et Mode
° D'infos Exclusives avant tout le monde
MENTIONS LEGALES & CGU | DONNEES & COOKIES

Votre e-mail est destiné à Black Women Magazine et les sociétés controlées par Farwell Intermedia , les filiales et ainsi partenaires (sauf opposition de votre part) pour les finalités suivantes : inscription aux Newsletters, proposition de messages et contenus adaptés à votre profil, et selon les consentements que vous allez nous donner; Réception des bons plans et offres commerciales des partenaires. En application de la règlementation applicable vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et d’opposition et la possibilité de définir des directives relatives au sort de vos données après votre décès. Pour exercer vos droits, contacter Black Women Magazine à l’adresse support@blackwomenmag.fr en justifiant de votre identité.